Aller au contenu
Home » Comment prier avec un mala ?

Comment prier avec un mala ?

prier avec un mala

Qu’il soit porté tel un bracelet enroulé autour du poignet ou pendu en tant que collier autour du cou de son possesseur, il a la même signification : la méditation. En effet, le collier mala fait de 108 perles ou pierres est un véritable chapelet utilisé par les moines dans les religions Hindouistes et Bouddhistes.

Et si aujourd’hui, il est devenu un objet tendance que l’on croise sur de bien nombreuses personnes du monde occidental, il ne faut jamais oublier ses origines tibétaines et sa fonction principale qui est d’aider à méditer au mieux durant une prière.

Qu’est-ce qu’un mala 108 perles ou pierres ?

Le collier mala puise donc ses origines des plaines enneigées du Tibet et des régions bien plus ensoleillées de l’Inde ancestrale.

Dès ses premières conceptions par les moines, il est composé de 108 perles de bois, en général du santal, très réputé pour sa dureté ou de 108 pierres naturelles et semi-précieuses, déjà réputées à l’époque pour leurs actions bienfaitrices sur notre état d’esprit.

Haut symbole de méditation, le collier mala allait très vite être porté par tous les moines bouddhistes de l’Asie du Sud-Est, et utilisé comme véritable outil lors de leurs longues prières méditatives.

De nos jours, ce collier mala a toujours les mêmes fonctions, même si son succès a dépassé le cadre de la religion, puisque les occidentaux le portent tel un bijou à la mode, soit au cou soit en double tours au poignet.

Pourquoi est-il toujours composé de 108 perles ou pierres ?

Si le collier mala est toujours composé de 108 perles ou pierres, c’est tout simplement parce que ce chiffre est étroitement lié au Bouddha. Ou plus précisément, à la vie de Bouddha, de ses jeunes années où il n’était encore qu’un disciple nommé Siddharta, jusqu’à son accès à l’Illumination qui a fait de lui le haut symbole spirituel des religions Hindouistes et Bouddhistes, depuis déjà de nombreux siècles.

Ainsi, le chiffre 108 évoque par exemple les 108 noms qui ont été donnés à Bouddha, mais aussi à Vishnou et Shiva, des dieux hindous très respectés. Il évoque aussi les 108 épreuves que Bouddha a dû subir avant de connaître l’Illumination, les 108 positions de la salutation au soleil lors de la pratique du Yoga, les 108 fois qu’un mantra doit être répété lors d’une prière Bouddhiste et bien d’autres encore.

Il est à noter aussi que le nombre 108 symbolise ce que l’on nomme le « Tout » : le chiffre 1 étant l’unité, le 0 symbolisant la vacuité et le 8 représentant l’infini.

Comment se servir de son mala lors d’une prière ?

Lors des longues prières méditatives que pratiquent les moines bouddhistes, ces derniers utilisent des chants pour mieux entrer en contact avec leur moi intérieur.

Ces chants qui les aident aussi à accéder à un état spirituel des plus parfaits sont des mantras en vieux langage sanskrit, des phrases ou même des mots significatifs qu’ils vont répéter en continu, en les faisant résonner telles des vibrations dans des tons graves.

C’est durant la récitation d’un mantra que le collier mala trouve toute sa fonction. En effet, une fois en position assise nommée lotus, les yeux fermés pour plus de concentration, l’on se met alors à réciter un mantra que l’on s’est choisi auparavant, tout en respirant le plus profondément possible.

Le collier mala traditionnel est bien calé dans notre main droite et c’est avec notre pouce que nous allons laisser filer la première des 108 perles ou pierres durant la 1re récitation du mantra, tout en gardant notre index levé, de sorte qu’il ne touche pas le mala. Puis nous passons à la seconde perle ou pierre, et à la seconde récitation.

Et ainsi de suite, afin que les 108 perles de notre collier mala soient passées par notre pouce, ce qui signifiera donc que nous venons de réciter notre mantra 108 fois. C’est la grosse perle nommée Gourou qui sonnera la fin de la récitation.

On peut alors recommencer, mais en partant dans l’autre sens cette fois-ci. On dit que c’est au bout de 40 prières effectuées que le mala est entièrement empli d’énergie, et prêt à nous aider à transformer notre conscience, telle une guérison spirituelle.

Source : https://dailylama.shop/blogs/meditation/mala-meditation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.