L’Observatoire des religions

Les propos de Mgr Williamson sont abjects

déclare au "Monde" le grand rabbin de France, Gilles Bernheim.

dimanche 1er février 2009

Extraits de l’entretien :

Nier la Shoah, c’est insulter la mémoire des six millions de juifs morts dans les camps. Les propos de Mgr Williamson sont abjects. En France et en Allemagne, ils sont punis par la loi. Une fois passé le choc, j’ai entendu les condamnations de mes amis chrétiens. Oui, " ces propos ne sont pas ceux d’un chrétien", comme l’a dit Mgr Barbarin, l’archevêque de Lyon.

Néanmoins, j’ai aujourd’hui plusieurs questions sans réponse. Comment le pape pouvait-il ignorer le négationnisme de Mgr Williamson ? Si la levée de l’excommunication est une invitation à la réconciliation, comment se réconcilier avec celui qui s’est exclu de la chrétienté par ses propos ? Comment dialoguer avec cet autre qui voit dans la négation de la Shoah une opinion personnelle ? Et que se passera-t-il si les quatre évêques qui ne sont plus excommuniés continuent de refuser Vatican II et Nostra Ætate (la déclaration adoptée en 1965 par le concile Vatican II affirmant le lien historique entre les judaïsme et le christianisme) ?

Le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, a été officiellement investi dans ses fonctions lors d’une cérémonie à la grande synagogue de la Victoire, dimanche 1er février.

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675