L’Observatoire des religions

Lotfi Akalay

Ecrivain

vendredi 3 août 2007

Qu’attendez-vous du nouveau Président de la République française en matière religieuse (budget des cultes, enseignement, presse, législation.. ? Et en matière de sectes ?
Le Président doit veiller à la préservation de la laïcité, se tenir à équidistance de toutes les religions, monothéistes et autres, éviter toute intervention de quelque nature que ce soit. Ni budget, ni enseignement, ni manifestation de soutien ou de protestation.
Trouvez-vous que le traitement des religions en France a été équitable au cours du dernier quinquennat ?
Non, l’importance accordée aux organisations islamiques était malvenue. Pour des raisons d’audimat, le fanatisme religieux et l’excès de bigoterie ont été mis en vedette au cours du débat sur le port du voile à l’école.
Que pensez-vous de la notion « Islam de France » mise en circulation par le ministre français de l’Intérieur ? Voudriez-vous d’un christianisme de France, d’un judaïsme de France, etc… ?
Les christianisme et judaïsme de France existent déjà et sont acceptés. L’islam de France doit recueillir sa part d’existence. Il n’est pas bon d’avoir les musulmans contre l’Etat. L’islam de France est un vecteur de promotion et d’assainissement cultuels dont devraient profiter les musulmans vivant en pays d’islam. Il est leur espoir pour une ouverture sur la tolérance.
Comment situez-vous la France par rapport à ses voisins européens sur ces questions ?
La France a une attitude frileuse, elle a du mal à se dégager d’un anti-islamisme qui lui colle à la peau depuis la guerre d’Algérie. Un regard intéressant sur l’islam fut celui de Bonaparte en Egypte. Depuis, plus rien, ou si peu.
Autres remarques ?
La loi Gayssot est une mauvaise loi. Ses effets sont désastreux.

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675